PSYCHOLOGIE ET
VIE INTÉRIEURE

MÉTAMORPHOSES DE LA VIE PSYCHIQUE
VOIES DE L'EXPÉRIENCE INTÉRIEURE

Introduction par le Docteur Joachim Berron..................................... 9

I. Mission de la Science Spirituelle (1) : 14 octobre 1909...............................31

II. Mission de la Colère : 21 octobre....................................................................55

III. Mission de la Vérité : 22 octobre.....................................................................75

IV. Mission de la Dévotion : 28 octobre...............................................................97

V. Le Caractère : 29 octobre................................................................................113

VI. Ascèse et maladie : 11 novembre................................................................137

VII. Nature de l'égoïsme : 25 novembre............................................................161

VIII. Bouddha et le Christ : 2 décembre.............................................................189

IX. Quelques indications au sujet de la lune : 9 décembre...........................211

X. Rire et pleurer : 3 février 1910.........................................................................237

XI. Qu'est-ce que la Mystique ? : 10 février........................................................255

XII. Nature de la prière : 17 février.......................................................................277

XIII. L'homme positif et l'homme négatif : 10 mars.........................................299

XIV. La conscience morale : 5 mai.....................................................................317

XV. Mission de l'Art : 12 mai.................................................................................341

Les chapitres de l'ouvrage correspondent à quinze conférences prononcées à la Maison des Architectes de Berlin du 14 octobre 1909 au 12 mai 1910.

THÉRAPEUTIQUE ET
SCIENCE SPIRITUELLE

Présentation..................................................................................9

Première conférence, Dornach, 11 avril 1921...................................13
Les éléments constitutifs supérieurs de l'homme et l'action de substances sur le corps physique en pathologie et en thérapeutique. Les substances comme résultat de processus. Étude de l'interaction des processus intérieurs et extérieurs par rapport à l'homme. Les quatre éléments constitutifs dans l'organisme de tête, l'organisme rythmique et l'organisme des membres. Action de la silice. Les processus siliciques et calcaires surmontés par la constitution de l'organisme humain.

Deuxième conférence, Dornach, 12 avril 1921..................................32
L'action du Moi dans la tête (différentiation thermique) et dans le système des membres et des métabolismes (statique). Les quatre genres d'éthers et leurs rapports avec l'organisme humain ainsi que leurs rapports entre eux. Nature de la maladie. Processus curatifs et pathogènes. Le processus physique dans la tête et sa signification pour l'organisme. La mort durant la vie tout entière et la conscience de Soi. Le Moi et le processus physique. Nature de la mort. Le corps astral et la maladie, le corps éthérique et la santé, le corps physique et la nutrition, le Moi et la mort. Les éléments constitutifs supérieurs et la maladie. Le phosphore et le soufre, l'arsenic, l'antimoine. Rapports des corps chimiques avec les processus organiques de l'homme.

Troisième conférence, Dornach, 13 avril 1921..................................55
Le corps astral et l'organisme thoracique. Corps physique et corps éthérique. Formation végétale. Processus d'équilibre entre les actions curatives et pathogènes. La respiration. Carbone et oxygène. Endormissement et réveil. Vie psychique et processus rythmiques. Les processus de l'organisme thoracique résultant des processus aux pôles supérieur et inférieur de l'homme et de ceux du monde extérieur. Nature des cures de lumière et d'altitude. A propos de l'alimentation. Électricité, magnétisme et leur utilisation en thérapeutique.

Quatrième conférence, Dornach, 14 avril 1921.................................73
Endormissement et réveil. Végétalisme. Degrés du développement individuel de l'homme. Le Moi et la nutrition. Le développement de l'activité du Moi et ses polarités dans l'enfance. A cet égard, traitement des troubles digestifs correspondants; différences chez les garçons et chez les filles. Le Moi dans le métabolisme, le processus gustatif. Traitement des dérèglements du développement du Moi. Le Moi dans les états thermiques. Sa manifestation bipolaire. Action du Moi dans l'assimilation des aliments, dans le métabolisme, dans le développement infantile. Le Moi et la chaleur.

Cinquième conférence, Dornach, 15 avril 1921.................................91
Le processus d'arséniation. La nature de la diphtérie, de sa contagion, de son traitement. Le processus du Moi et les processus du phosphore. L'action du Moi dans les processus dynamiques. Pathologie de l'action du Moi et ses manifestations entre autres dans la destruction épithéliale. Nature de l'intoxication au phosphore. L'excès d'action du Moi.

Sixième conférence, Dornach, 16 avril 1921....................................108
A propos des méthodes d'observation médicale. Nature des protéines. Nutrition et respiration. Les manifestations du corps éthérique en milieu liquide, du corps astral dans la respiration, du Moi dans la chaleur. Protéines alimentaires et organiques. Utérus et cœur. Rapports de l'activité cardiaque avec le métabolisme des lipides et des hydrates de carbone. La tuberculose pulmonaire. Le processus mercure. Aperçus sur la préparation des médicaments.

Septième conférence, Dornach, 17 avril 1921..................................127
Connaissance globale du monde comme base de l'appréciation thérapeutique. Relation de la plante avec l'organisme végétal: rapports thérapeutiques de la racine, gentiane, benoîte, iris. L'herbe:la marjolaine. La fleur: le sureau. La semence: le cumin. La métamorphose du processus sensoriel et les conséquences pour le concept thérapeutique. Principes du traitement par les métaux. Polarité de l'argent et du plomb.

Huitième conférence, Dornach, 18 avril 1921...................................147
A propos du traitement par les métaux. La notion de poison. La transformation de la règle homéopathique. Le processus salin. Le processus métallique. Action du rayonnement des métaux. Plomb, magnésium, fer, cuivre, or, mercure, argent. Réponses aux questions: traitement de l'asthme, injections parentérales de lait, refroidissement. Rapports des muscles et des os. Étude du sens gustatif. Matière et processus dans l'organisme. La maladie de Basedow.

Neuvième conférence, Dornach, 18 avril 1921..................................169
Rapports de l'eurythmie avec la formation cosmique de l'homme comme élément thérapeutique: l'eurythmie curative.

Notes..........................................................................................184

Glossaire.....................................................................................186

MÉDECINE ET
SCIENCE SPIRITUELLE

Première conférence, 21 mars 1920...............................................15
L'évolution des conceptions médicales . Santé et maladie. Le vitalisme de Stahl. Apparition et signification de l'anatomie pathologique depuis Morgagni . Pathologie humorale et cellulaire. Processus pathologiques et naturels . Ce que peut apporter l'anatomie comparée. Squelette et processus formatifs. Physiologie musculaire. Les idées de Troxler.

Deuxième conférence, 22 mars 1920..............................................36
Le cœur, organe de compensation entre le pôle inférieur et le pôle supérieur . Polarité de l'organisme . L'hystérie, expression de la prédominance du métabolisme et la neurasthénie, expression de la prédominance du neuro-sensoriel. Tuberculose et prédisposition aux infections. Signification des symptômes isolés.

Troisième conférence, 23 mars 1920...............................................53
Nécessité d'un pont entre la pathologie et la thérapeutique. L'homme triparti. Nerfs sensitifs et moteurs. Suggestion et hypnose. Rapports entre les remèdes et l'homme. La plante et ses métamorphoses . Adaptation et régénération . Forces modelantes et fonctions psycho-spirituelles de l'homme. Vers une véritable psychologie . Évolution ascendante et descendante. Hémogénèse et lactogénèse.

Quatrième conférence, 24 mars 1920..............................................73
Les remèdes de Ritter. Fondement de la thérapeutique à partir de la pathologie. Le processus oxygène. Flore intestinale et flore terrestre. Rôle des bacilles. Sécrétion et pensée. Métamorphose de la lumière dans l'organisme et tuberculose. Illusion de la microscopie. Processus Sel et processus Soufre. La minéralisation. Développement parallèle des formes de l'intestin et du cerveau.

Cinquième conférence, 25 mars 1920.............................................91
Connaissance de l'homme dans son ensemble. L'homme suprasensibleà travers l'anamnèse. L'homme et la nature. Homéopathie et allopathie. Processus-Sel, Processus-Phosphore et Processus-Mercure. Correspondances entre la plante et l'homme. Arbres et plantes herbacées. Le gui. Racines, feuilles, fleurs et fruits en rapport avec le monde minéral. A propos des sérums.

Sixième conférence, 26 mars 1920................................................108
Développement végétal, spirale et planètes. Rapports de la plante avec l'homme. Pesanteur et lumière. Polarités humaines et maladie. Rachitisme et craniotabès. Sel, mercure et phosphore. Métaux et planètes. Combustion et incinération. Physiothérapie et opothérapie.

Septième conférence, 27 mars 1920..............................................125
Les étapes du développement humain et la guérison. Chorée et polyarthrite. Adaptation de la thérapeutique à l'âge. Âge et planètes. Facteurs morbides antérieurs à la conception. Ossification, sclérose et cancer. L'hydrocéphalie. Prédisposition à la syphilis, la pneumonie et la pleurésie. L'endocardite. La fièvre, expression de l'activité du moi. L'homme et la cellule. Le plomb dans la sclérose, l'étain dans l'hydrocéphalie. Fer et affections pulmonaires. Cuivre, mercure et argent.

Huitième conférence, 28 mars 1920...............................................142
Formation d'essences aromatiques dans la plante et olfaction. Processus de salification et goût. Métamorphose de ces processus sensoriels dans l'homme. Excrétion et faculté de représentation. Respiration, formation du sang et de la lymphe. Le cœur, organe de synthèse.

Neuvième conférence, 29 mars 1920..............................................157
Processus météorologiques et organes. Rôle de l'air, de l'eau et du sol. Processus-silice et Processus-acide carbonique. Leurs rapports avec les processus d'excrétion et les métaux. Olfaction et goût.

Dixième conférence, 30 mars 1920............................................... 170
L'anis. La chicorée . La prêle. La fraise des bois. La lavande . La mélisse . Rapports entre l'organisme humain et les règnes végétal et minéral. Considérations diététiques. L'homme périphérique et central. Digestion et excrétion. Organisme féminin et masculin.

Onzième conférence, 31 mars 1920...............................................187
Carbo vegetabilis. Dynamisation des substances. Carbone et oxygène. Création de lumière originelle dans l'homme supérieur . Pathologie rénale . Sphères de l'air , de la chaleur et de la lumière. Kalium carbonicum. La coquille d'huître. Formation de la terre. Processus formatif du poumon. Respiration. Faim et soif en rapport avec les organes.

Douzième conférence, 1er avril 1920..............................................203
L'eau de Levico. Oxygène et azote en relation avec les éléments constitutifs . Albumine et systèmes organiques. Albumines végétales. Oxygène, azote, carbone et hydrogène en rapport avec rein, foie, poumon et cœur. Fer et albumine. Carbone végétal et animal. Fluor, magnésium et silicium. Acides et bases. Digestion et processus-Sel.

Treizième conférence, 2 avril 1920.................................................219
Activité du corps éthérique. Tumeur et inflammation. Viscum. Carbo vegetabilis. Psychoses et organes. Café, thé et sucre.

Quatorzième conférence, 3 avril 1920.............................................234
Jugement et clairvoyance. Influence du moi sur les autres éléments constitutifs. Œil et inflammation. Oreille et tumeur. Armatures suprasensibles. Le romarin stimule le moi, l'arnica stimule l'astral.

Quinzième conférence, 4 avril 1920................................................250
Formation et perte des instincts de guérison. Diabète et faiblesse du moi. Végétaux et animaux. Processus de dessalaison. Le bouleau. Capsella bursa pastoris. Cochlearla officinalis. Le scorbut. Rôle de la rate.

Seizième conférence, 5 avril 1920..................................................265
Régulation de l'activité rythmique par le massage. Effets des massages en fonction de leur lieu. La migraine. Effets des couleurs. Hydrothérapie. Imitation et autorité chez l'enfant. La démence précoce. La psychanalyse. Formation dentaire et fluor.

Dix-septième conférence, 6 avril 1920............................................278
Développement des dents et carie . Esculine et chlorophylle. Appétits et aversions , leur rôle dans l'organogenèse. Hautes et basses dynamisations. Les tempéraments. Hypnose et suggestion.

Dix-huitième conférence, 7 avril 1920.............................................293
Étiologie . Théorie bacillaire. Tendance des plantes à l'animalisation. Tendance à la minéralisation . Le poumon : organe-terre . Veille et sommeil . La fièvre typhoïde . Affections pulmonaires. Affections abdominales. Allure de la croissance. Grippe . Diphtérie . Méningite. La pyorrhée alvéolaire. Processus Sel, Mercure et Soufre en relation avec l'âge.

Dix-neuvième conférence, 8 avril 1920............................................309
L'hérédité et ses rapports avec les sexes. Le diabète et les maladies mentales. L'hémophilie. Antimoine et effets planétaires. Albuminisation, antimonisation et coagulation . La coquille d'huître. Huître et typhoïde. La belladone.

Vingtième conférence, 9 avril 1920.................................................324
Perceptions sensorielles et environnement. Excrétions et éliminations. Activité pulmonaire. Formation dentaire et fluor . Le péristaltisme intestinal. Eurythmie, danse, tricot et crochet. Formation dentaire et digestion. Nux vomica. L'homme: un métal septuple. Maladies mentales . Affections aiguës et chroniques. La dépression et le foie. Pensée médicale et Science Spirituelle.

MÉDICAMENT ET MÉDECINE
A L'IMAGE DE L'HOMME

ORIENTATIONS POUR LA COMPRÉHENSION
D'UNE MÉTHODE THÉRAPEUTIQUE BASÉE SUR
LA SCIENCE SPIRITUELLE FONDÉE EN
ANTHROPOSOPHIE

Première conférence, Penmaenmawr (Angleterre) 28 août 1923........13
Les processus pathologiques et les processus naturels. La division de l'organisation humaine en trois processus fondamentaux de conception médicale. La migraine. La fièvre typhoïde. Polarité entre la cellule nerveuse et la cellule hépatique. Le processus Antimoine. Le processus d'albuminisation. Polarité de ces processus. Le processus quartz. La tuberculose. Le processus phosphore en thérapie. Rapports de ces processus avec la forme végétale, avec la forme humaine. Importance de la pédagogie pour la santé et la maladie. Eurythmie curative.

LA PATHOLOGIE, LA THÉRAPIE ET LA PRÉPARATION
DES REMÈDES SUR LA BASE DES CONNAISSANCES
ACQUISES PAR LA SCIENCE SPIRITUELLE

Deuxième conférence, Londres le 2 septembre 1923........................41
La fonction splénique. Action d'entités infinitésimales. Rationalisation de la pathologie et de la thérapie. Les trois processus fondamentaux: le système neuro-sensoriel, le système rythmique, le système métabolique-membres. Diathèse exsudative. Le rhume des foins et son traitement. Les substances dans le processus végétal. Cichorium intybus. Fonction biliaire et système neuro-sensoriel. La migraine: Biodoron. Importance du processus de préparation des médicaments. Guérir à l'aide de processus.

Troisième conférence, Londres, le 3 septembre 1923........................64
La représentation, le sentiment, la volonté et la tripartition de l'organisme. Unité des nerfs. Activité cardiaque et circulation comme conséquence du mouvement humoral. Le métabolisme, un acte volontaire. Sécrétion externe et interne. Les processus de construction et de déconstruction et la vie représentative. Formation cérébrale et processus silice. Rythme des processus polaires. Typhoïde-Antimoine, Carcinome-gui, Eurythmie curative. Thérapie à partir d'une pathologie anthropologique. Science spirituelle anthroposophique et connaissances acquises en médecine.

Quatrième conférence, Vienne, le 2 octobre 1923.......................... ..93
Caractère scientifique de l'anthroposophie. Développement conscient des forces de l'âme. Connaissance exacte des parties suprasensibles de l'homme. Nécessité de les connaître pour les vues de la médecine.

ANTHROPOLOGIE ANTHROPOSOPHIQUE
ET MÉDECINE

Cinquième conférence, La Haye, le 15 novembre 1923....................100
Principe du travail médical. Études sur la fonction de la rate et action d'entités infinitésimales. Méthodes nouvelles par le développement des facultés psychiques. Connaissance des corps physique, éthérique, astral et du Moi. Interaction des quatre éléments constitutifs. Diagnostic et guérison. Processus extérieurs et intérieurs de l'homme. Catarrhe estival. Unité de la pathologie et de la thérapie. Cichorium intybus. Anisum.

Sixième conférence, La Haye le 16 novembre 1923.........................128
La tripartition de l'organisme humain. La silice et le processus phosphore dans l'œil en polarité. Le processus plomb. La sclérose et sa thérapie. Lait, miel, sucre. Le processus Argent et la structure, l'action déstructurante du phosphore. Calcaire - expiration, phosphore - inspiration, rapports avec le sommeil. La migraine, la fièvre typhoïde, le cancer et leur traitement. L'eurythmie curative, l'eurythmie artistique et la parole.

Réponses aux questions à propos de la conférence
du 16 novembre 1923...................................................................157

QUEL EST LE PROFIT QUE L'ART DE GUÉRIR
PEUT RETIRER DES VUES DE LA SCIENCE SPIRITUELLE?

Septième conférence, Arnheim, le 17 juillet 1924............................167
Considérations anthroposophiques sur la pédagogie et la médecine. Développement de la pensée, du sentiment, de la volonté. La méditation. Exercices de pensée. Renforcement de la mémoire. Connaissance de soi. Lois naturelles, lois cosmiques. Transformation du sentiment, renforcement de la pensée. L'amour comme force de connaissance. Immortalité et vie immatérielle. Les courants structurants et déstructurants. Leur équilibre. Les mêmes processus dans la nature comme processus thérapeutiques. Rapports de la connaissance et de la thérapie. Les lieux correspondants.

Huitième conférence, Arnheim, le 21 juillet 1924.............................191
Activité constructive du corps physique et du corps éthérique, déconstruction par le corps astral et le Moi. Les rapports de l'organisme humain avec les trois règnes de la nature. La tripartition. La polarité. La différentiation intérieure du processus silice. La respiration. L'acide carbonique et le métabolisme. Silice et système neuro-sensoriel. Diagnostic et thérapie: Equisetum arvense, cichorium intybus. La fièvre typhoïde. Le carcinome. Guérir, un art transparent.

Neuvième conférence, Arnheim le 24 juillet 1924.............................214
Les quatre éléments constitutifs supérieurs. La veille et le sommeil. L'action du plomb sur le corps astral et le Moi. La sclérose. L'argent et le processus digestif. Le processus fer. La substance cérébrale grise et blanche. Le Moi et le cerveau. La migraine. L'homme et l'environnement. Forces constructives et déconstructives. Les saisons et le processus végétal. Le carcinome: devenir terrestre ; le gui ne touche pas la terre. Le catarrhe estival. Développement et maladie. Le courage de guérir.

L'ART DE GUÉRIR DU POINT DE VUE DE LA
SCIENCE SPIRITUELLE

Dixième conférence, Londres, le 28 août 1924................................243
Les moyens d'acquérir des connaissances sur la santé et la maladie. Entraînement psychique en vue de la connaissance suprasensible. Le corps éthérique, un élément centrifuge; le corps physique soumis à la pesanteur. Le corps astral, sensibilité, construction et déconstruction. La pensée, le sentiment, la volonté sont confondus chez l'animal et distincts chez l'homme. Organisation du Moi et structure cérébrale. Le rapport des quatre éléments constitutifs. Rapports spirituels de la formation du quartz et de l'acide carbonique. Le Moi et SiO2, le corps astral et C02. Prédominance du corps éthérique dans Ca et du corps astral dans la maladie de Basedow.

Onzième conférence, Londres, le 29 août 1924...............................268
Rapport de la spiritualité de la nature avec la spiritualité de l'organisme humain. L'état minéral le Moi ; l'état végétal - le corps astral ; l'état animal - le corps éthérique. Le cancer et le gui. Le Basedow et l'oxyde de cuivre. L'étude des états de veille et de sommeil conduit à comprendre l'action du plomb et la sclérose. Préparation des remèdes compte tenu des forces spirituelles. Immortalité et vie immatérielle, maladies d'enfance, rachitisme, traitement au phosphore. Médecine antique des mystères et science initiatique moderne.

Dédicace.....................................................................................293

Notes..........................................................................................293

SANTÉ ET MALADIE

FONDEMENTS D'UNE ÉTUDE SUR LES SENS
PAR LES MÉTHODES DE LA
SCIENCE SPIRITUELLE

Première conférence, Dornach, 19 octobre 1922...............................7
De la situation mondiale - Origines des maladies.

Deuxième conférence, 24 octobre 1922...........................................35
Les maladies au cours des différents âges de la vie.

Troisième conférence, 29 novembre 1922........................................63
Formation de l'oreille humaine - Aigle, Lion, Taureau, Homme.

Quatrième conférence, 2 décembre 1922.........................................82
La glande thyroïde et les hormones - Expériences de Steinach. Cures de rajeunissement spirituelles et physiques.

Cinquième conférence, 13 décembre 1922.....................................103
L'œil - Couleur des cheveux.

Sixième conférence, 16 décembre 1922 ........................................126
Le nez - Olfaction et gustation.

Septième conférence, 20 décembre 1922.......................................148
Fondements d'une étude anthroposophique sur les sens.

Huitième conférence, 23 décembre 1922........................................170
De la vie de l'âme dans la respiration.

Neuvième conférence, 27 décembre 1922.......................................195
Comment sommes-nous atteints par une maladie? Grippe Rhume des foins - Maladies mentales.

Dixième conférence, 30 décembre 1922.........................................218
Fièvre-Collapsus-Grossesse

Onzième conférence, 5 janvier 1923...............................................243
Cerveau et pensée.

Douzième conférence, 8 janvier 1923.............................................266
Les effets de l'alcool sur l'homme.

Treizième conférence, 10 janvier 1923............................................290
L'action solaire en tant que force d'entendement. Des constructions des castors et des guêpes.

Quatorzième conférence, 13 janvier 1923........................................318
L'action de la nicotine - Nourriture végétale et animale. Consommation d'absinthe - Naissances gémellaires.

Quinzième conférence, 20 janvier 1923...........................................341
Diphtérie et grippe - Strabisme.

Seizième conférence, 27 janvier 1923.............................................365
Rapports entre respiration et circulation sanguine. Jaunisse - Variole - Rage.

Dix-septième conférence, 3 février 1923..........................................390
L'action de l'absinthe - Hémophilie - Ère glaciaire Civilisation orientale en déclin et civilisation européenne en essor - Des abeilles.

Dix-huitième conférence, 10 février 1923.........................................415
Rapports entre les planètes et les métaux - Propriétés thérapeutiques des métaux.

PÉDAGOGIE CURATIVE

Première conférence, Dornach, 25 juin 1924....................................49
Pour éduquer des enfants à développement incomplet il est nécessaire de connaître la pratique éducative pour enfants bien portants. Comment considérer les symptômes et la nature de la maladie. L'être spirituel-animique et ses rapports avec les forces héréditaires, actives dans le corps légué par les parents. Les phénomènes synthétiques dans le système neuro-sensoriel, et analytiques dans le système des métabolismes et membres. Reconstruction de l'organisme humain après la septième année; maturité terrestre. Signification des parties liquides, gazeuses et thermiques de l'organisme.

Deuxième conférence, 26 juin 1924............................................... 63
Le complexe symptomatique réalisé par la vie psychique de surface peut induire en erreur; voir l'exemple du discours de psychologie médico-légale du procureur Wulffen. L'action de synthèse de la pensée est visible dans la vie psychique de surface. A la base des manifestations volitives se trouve une activité analytique. L'éther universel comme porteur des pensées, des pensées vivantes se trouvant en ce qui forme l'homme, notamment son système nerveux sensoriel; ce qu'on appelle réflexion réside dans la désagrégation de ce système. Rapport de l'éducateur avec la vitalité des pensées. Loi pédagogique: chaque partie constituante de l'élève est soumise à l'action de la partie constituante supérieure de l'éducateur; exemple: comportement face aux faibles de la volonté. Compréhension des tendances d'incarnation par rapport à l'organisation humaine, une connaissance insuffisante ou nulle de l'organisation humaine. Moralité, responsabilité, attitude consciencieuse, courage de décisions et leurs significations pour l'éducateur.

Troisième conférence, 27 juin 1924.................................................83
La relation du Moi avec le corps physique est directe, non médiate. La relation du corps astral avec la lumière en mouvement, avec le chimisme, la vie universelle en général, est indirecte. Appréhension directe des réalités physiques intérieures, comme celles de l'œil. L'épilepsie se produit quand le Moi et le corps astral ne peuvent passer au travers des organes. Traitement de l'épilepsie en connaissance de cause. Médication. L'organe comme une pensée bien ou mal intégrée. La volonté mal assurée au début de l'incarnation; acquisition de la moralité. La déficience morale: symptôme définitif. Cause de la cécité morale. La cleptomanie, ses causes et ses transformations.

Quatrième conférence, 28 juin 1924...............................................103
Considération du karma. L'éducation durant la période embryonnaire ne peut être que celle de la mère. Cause de l'aliénation épileptique voire épileptoïde. La soi-disante hystérie chez l'enfant: Hypersensibilité, douleur intense, vie intérieure, anxiété, sentiments dépressifs, effusion, énurésie: l'écorché psychique, émanations et transpiration. Dispositions et états d'âme de l'éducateur. Effet curatif par le choc, le changement de cadence dans le travail; traitement d'enfants manquant de confiance en eux. Pour l'éducateur: expérience consciente de la nature de l'enfant, ne pas s'en remettre à des règlements.

Cinquième conférence, 30 juin 1924...............................................119
La disposition diamétralement opposée des parties constituantes de l'homme. Paranoïa ultérieure et faiblesse de l'organisation métabolique à protéine pauvre en souffre ou à protéine riche en souffre, avec disparition des impressions par absorption trop forte. Teneur en souffre, voire teneur en fer; Conséquences et traitement, variétés des notions et des formes et développement d'un sens pour elles. Répétitions rythmiques comme élément thérapeutique. Traitement des enfants enclins aux " idées fixes". Régime alimentaire. Enfants engagés légèrement ou lourdement dans le système moteur et leur traitement.

Sixième conférence, 1er juillet 1924...............................................135
Présentation d'un garçon de 9 ans. Anamnèse exacte: date de son développement, aperçu morphologique; l'homme supérieur par rapport à l'homme inférieur du point de vue des formes et des fonctions. Formation de la tète: front et occiput; causes et conséquences de la domination défectueuse des processus inférieurs, la respiration. Discussion d'un traitement préventif ou immédiat. Exemple de guérison d'une hydrocéphalie. Discussion des causes essentielles des origines de la maladie de l'enfant présenté. Thérapeutique: la manière de détendre la rigidité et comment on peut remédier à la dysharmonie par l'eurythmie, la pédagogie curative, les médicaments. Humour, mobilité et enthousiasme, comme attitudes fondamentales de l'éducateur.

Septième conférence, 2 juillet 1924............................................... 151
Série de faits psychologiques concernant le cas décrit dans la conférence précédente. - Autres présentations d'enfants malades: un garçon de 6 ans et 9 mois. Le corps éthérique est très adapté au modèle héréditaire, dysharmonieux; les rapports du cerveau et de l'intestin. Thérapeutique: eurythmie curative et exercices de langage. - Enfant à convulsions, surtout du côté gauche, et plus tard hémiparésie gauche; modèle incomplètement développé; signification de la fonction intestinale; discussion détaillée de la thérapeutique, attitude pédagogique.

Huitième conférence, 3 juillet 1924.................................................167
Présentation d'enfants malades. Hydrocéphalie: anamnèse, persistance de l'organisation embryonnaire; influence de l'hérédité maternelle et paternelle. Le prolongement anormal de mode de vie infantile dans des périodes ultérieures de l'existence. - Le cas d'un garçon cleptomane. - Présentation d'un enfant sulfurique: anamnèse; relation mère-enfant, signification d'une atteinte de rougeole à 3 ans 1/2; nécessité d'observer les rêves.

Neuvième conférence, 4 juillet 1924...............................................179
Causes de la cleptomanie chez le garçon de 12 ans, traitement par l'attitude pédagogique de l'éducateur: confiance en l'éducateur. Dépistage précoce des dispositions infantiles à la cleptomanie par rapport à l'entourage de l'enfant. Du point de vue thérapeutique: eurythmie conduite de manière décidée, médication; signification d'une crise pour le changement du tableau clinique. - Cas d'un hydrocéphale de 30 ans. - Traitement pour l'enfant sulfurique présenté durant la huitième conférence: application hydrothérapique; briser une disposition caractérielle et signification de cette intervention. Nécessité d'une bonne relation de l'éducateur avec le génie de la langue.

Dixième conférence, 5 juillet 1924..................................................197
Discussion du cas d'un adolescent de 16 ans avec ralentissement des Phénomènes psychiques. Chercher la cause de la non-acceptation par organisation des métabolismes et des membres de ce qui vit dans l'organisation de tête; traitement pédagogique. - Cas d'un garçon épileptique de 15 ans,médication et traitement pédagogique. - Cas d'une fillette à corps astral faible, un événement déterminant étant intervenu dans la 3è et la 4è année. - Règles générale pour l'éducateur: courage ésotérique, dévotion au détail. Les obstacles et comment les surmonter. A propos d'albinos, d'horoscopes, d'ascendants.

Onzième conférence, 6 juillet 1924.................................................219
Traitement pour le cas d'une fillette de 10 ans, souffrant d'affaiblissement de la mémoire en rapport avec l'hypertrophie adénoïdienne du nez et de l'arrière-gorge comme reflet d'une activité éthérique excessive de l'abdomen: susciter des impressions fortes, répétitions rythmiques, traitement médicamenteux et eurythmie curative. - Observation à propos d'un enfant cleptomane. - Traitement pour un enfant endormi, retardé: répétitions rythmiques, eurythmie musicale, traitement médicamenteux. - A propos d'un garçon voyant tout en couleurs: il ne peut pénétrer dans le monde extérieur et vit dans le corps astral, indication pour le traitement médico-pédagogique, - Actions astrales dans l'exemple de l'horoscope des albinos: traitement de ces derniers. - De la manière de porter le mouvement de pédagogie curative. - De la pensée selon la doctrine de la métamorphose et de son usage; cercle et point; enchaîner sur ce qui existe déjà, dans le cas de l'institut du Lauenstein enchaîné sur l'histoire spirituelle de jena.

Douzième conférence, 12 juillet 1924.............................................239
Approfondissement de la Pédagogie Waldorf pour les enfants soi-disants anormaux. Guérir et éduquer. Les forces formatives spirituelles du lait maternel; rapport de la plante avec l'homme; la maladie dans le règne animal. Se sensibiliser à ces données Par l'éducation de soi-même; condition de cette dernière; développement spirituel et réalités de la vie; La substance anthroposophique comme réalité et comme base de la Société Anthroposophique et du Gútheanum.

L'ART DE GUÉRIR APPROFONDI
PAR LA MÉDITATION

COURS DE NOËL

Première conférence, 2 Janvier 1924...............................................13
Illusion de la représentation de l'homme en contours précis. L'homme-eau, champ d'action du corps éthérique; l'homme-air, champ d'action du corps astral. L'homme de chaleur, instrument du Je, pénètre tout l'organisme. C'est à travers l'éther de chaleur que la vie psychique retentit sur les organes. L'organisation humaine implique la possibilité de la maladie. La guérison à partir des processus naturels et leur action sur les éléments constitutifs suprasensibles. Les sciences naturelles doivent faire appel à des idées nouvelles à partir de l'étude de la vie en relation avec le cosmos. Exemple des fourmis et rôle de l'acide formique. Exemple de la maturation de la figue et du processus sucré. Il faut développer en soi un sens de la nature. La microscopie source d'illusions, comment y remédier. Leçon tirée de la ruche.

Deuxième conférence, 3 Janvier 1924.............................................26
Caractères des quatre éléments constitutifs. Organisation du Je et mort. Corps physique et nutrition. Polarité entre l'éthérique et l'astral. Vie et conscience. Rapports entre l'éthérique et l'astral dans les maladies. Inflammation et prolifération. Vie affective et maladie. Comment s'articulent les quatre éléments constitutifs. Le foie, enclave du monde extérieur. Le cœur, organe des sens du monde intérieur. Ne voir que l'aspect extérieur des choses ne suffit pas. Juger les substances d'après leur origine. L'azote aussi nécessaire que l'oxygène.

Troisième conférence, 4 Janvier 1924..............................................41
Forces terrestres et forces cosmiques. Cerveau et forces ascensionnelles. La tête au repos. La tête, reflet du cosmos. Les membres et les forces terrestres. Rôle du carbonate et du phosphate de calcium. Le chemin que parcourt une substance importe plus que sa présence. Rapports de l'organisme avec le fer, le plomb et le magnésium. La prédilection pour les mauvaises odeurs. Fluor et magnésium. Le processus magnésium et le rythme de la croissance. L'antimoine et le corps éthérique. Diamant, graphite et charbon.

Quatrième conférence, 5 Janvier 1924.............................................56
Connaissances médicales exotériques et ésotériques. Carence des études médicales. Le complexe psycho-spirituel et le germe physique. Processus suprasensibles à la naissance. Influence de la structure géologique. Mica et rhododendron. Proximité du remède. Influence du sommeil sur les études médicales. Effet de l'arrière-plan ésotérique sur la qualité des médicaments. Le nihilisme de l'école médicale de Vienne. Le permien, l'activité splénique et le cytise. Les trois enseignements de la nature. Sulfur, Mercur et Sal. Éveil du sens médical.

Cinquième conférence, 6 Janvier 1924.............................................71
Le chemin vers le spirituel doit répondre à une impulsion intérieure. La voie ésotérique est une voie difficile. Les forces cosmiques en relation avec la plante et l'organisme humain et en particulier avec la tête. Ces connaissances doivent être vécues intérieurement. Rapport avec les impulsions morales. Le processus de méditation. Organisation de la section médicale au Gútheanum.

Sixième conférence, 7 Janvier 1924................................................90
La connaissance du système osseux par la pensée, de l'homme-eau par l'imagination, des organes intérieurs par l'inspiration et de l'homme-chaleur par l'intuition. Les deux espèces de chaleur. Air et lumière. Métamorphose de la lumière. Le chimisme est lié à l'élément-eau. Elément-terre et vie. Pensée médicale et thérapeutique.

Septième conférence, 8 Janvier 1924.............................................105
Réponses à des questions: sur le magnétisme médical, sur les rapports entre cœur et utérus, sur l'influence des gemmes sur les organes, sur la décomposition du cadavre, sur l'autopsie, sur l'iridioscopie, la graphologie etc. Influence de la connaissance du processus de guérison sur la guérison elle-même. Réflexions sur le livre: La Philosophie de la Liberté. Imagination et activités musculaires. Inspiration et vie des organes internes. Esquisse d'un plan d'études médicales selon la Science Spirituelle. Aspect spirituel de la maladie; exemple de la variole.

Huitième conférence, 9 Janvier 1924..............................................124
Orientation du médecin en fonction du karma. La volonté de guérir. Forces lunaires et forces de Saturne dans l'édification de l'homme. L'âme appartient au règne de la lumière et le corps au règne de la pesanteur. Méditation sur l'or; rapport avec le Soleil. Thème de méditation sur la lumière et la pesanteur. Effets de l'Eurythmie curative.

COURS DE PÂQUES

Première conférence, 21 Avril 1924 ...............................................145
Questions des auditeurs relatives aux difficultés de la voie ésotérique. Réponse de R. Steiner. L'ésotérisme occidental et son émancipation du cosmos extérieur. Directives pour la méditation. Formation du corps humain dans son adaptation aux conditions terrestres. Le courant héréditaire. Scarlatine et rougeole comme expression du conflit entre l'entité spirituelle et le courant héréditaire. Nourrisson et lait maternel. Ne pas saisir intellectuellement mais "voir" les choses de manière vivante. Vie et forces cosmiques.

Deuxième conférence, 22 Avril 1924..............................................163
Méditation et profession médicale. La connaissance de la maladie doit être une connaissance du remède. Savoir et vouloir-guérir. L'image du sculpteur, image du corps éthérique. Le corps astral et la musique. La médecine anthroposophique, une activité de pionnier. Les causes primaires de la maladie dans la biographie du patient. Thème de méditation.

Troisième conférence, 23 Avril 1924...............................................179
Introduction à la méditation de la deuxième conférence: structuration de l'homme à partir des forces cosmiques. Lune, Soleil et Saturne. La nature cosmique des métaux. La moralité: une force de rayonnement du cosmos. Les vérités spirituelles doivent être vécues à travers la méditation. Considérations karmiques sur les âmes incarnées au début du siècle.

Quatrième conférence, 24 Avril 1924..............................................197
La pensée médicale au XIXè et au XXè siècle du point de vue karmique. Christianisme et arabisme. Directives pour une méditation: action de Saturne, Soleil et Lune sur l'homme sain et sur l'homme malade. Rapports karmiques avec le malade. Christianisation de la médecine. Penser aussi avec le cœur. Le caducée. Ahriman et les caisses de maladie; le diable déguisé en ange.

Cinquième conférence, 25 Avril 1924..............................................214
Rapports entre les éléments constitutifs de l'homme. Causes générales des maladies. Compréhension du remède. Différence entre maladies physiques et mentales. Rôle des tempéraments. Acquisition de l'imagination et de l'inspiration par la méditation. Fin du Kali Yuga et possibilités spirituelles nouvelles. Les mouvements de jeunesse. Rapports entre médecin et patients. Rester en liaison avec le Gútheanum.

Appendice...................................................................................230

Rencontre du 24 avril 1924............................................................238

L'ÉDUCATION DE L'ENFANT A LA LUMIÈRE
DE LA SCIENCE SPIRITUELLE

Une présentation de la pédagogie selon Steiner. II y résume sa conception de l'enfant et donne des exemples de la pratique de l'enseignement dans l'école Waldorf qu'il a fondée. Plusieurs textes sont regroupés : L'éducation de l'enfant à la lumière de la science de l'esprit — Pour une école libre — Propos sur l'éducation des adolescents.

LUMIÈRE ET MATIÈRE

Allocution, Dornach, 8 août 1921....................................................11

Première conférence, Stuttgart, 23 décembre 1919..........................27
Les trois directions de recherche de la science. En opposition la méthode de Gúthe. La situation des mathématiques: cinématique et mécanique. Forces centrales dérivant d'un potentiel - forces périphériques universelles sans potentiel.

Deuxième conférence, 24 décembre 1919.......................................49
Le saut de la cinématique à la mécanique. La poussée du cerveau dans le liquide cérébral. La différence entre la lumière et la masse pour la conscience. Les couleurs du prisme. La différence entre le muscle et l'œil pour le corps astral.

Troisième conférence, 25 décembre 1919........................................71
La première expérience de Gúthe avec le prisme. Les couleurs comme phénomène de bord. Le double prisme et les lentilles. Convergence et divergence du cône de lumière. Soulèvement de l'image, force de vision de l'œil. Organisation de l'œil. Le cercle des couleurs.

Quatrième conférence, 26 décembre 1919.......................................92
Le phénomène primordial de la théorie des couleurs. Spectre subjectif. La théorie de Newton sur les corpuscules de lumière. L'expérience de Fresnel. La théorie ondulatoire. L'extinction de la lumière par la flamme de sodium. La "décomposition" de l'obscurité.

Cinquième conférence, 27 décembre 1919.....................................109
L'expérience de Kirchoff-Bunsen. Phosphorescence, fluorescence, couleurs des corps. Différence entre espace, temps et vitesse; différence entre lumière et couleur pour l'homme.

Sixième conférence, 29 décembre 1919.........................................122
Réalité des ténèbres et de la lumière. Aspiration de la lumière par l'âme, aspiration de la conscience par les ténèbres. Ténèbres et matière. Expérience de la chaleur et de la lumière. Description des phénomènes purs sans ajouter des causes inconnues par la pensée. Le tout et la partie d'un tout. L'inorganique. Le son comme vibration réelle de l'air, la lumière comme vibration hypothétique de l'éther. Découverte de l'interaction de la lumière avec les forces électromagnétiques.

Septième conférence, 30 décembre 1919.......................................142
Les ombres colorées. Le sens juste du "subjectif" et de "l'objectif". Trois degrés dans la relation de l'homme avec le monde extérieur: lumière, chaleur, air. Respiration et perception du son. Hétérogénéité des sons. Équivalence chaleur travail.

Huitième conférence, 31 décembre 1919........................................158
Son et vibration. Réalité de la vitesse. Le son est-il subjectif? La sympathie entre les phénomènes. L'organisation du sens de l'ouïe: la lyre d'Apollon. Seulement l'ensemble larynx - oreille est comparable à l'œil. Relation entre le son et la vibration de l'air.

Neuvième conférence, 2 janvier 1920...............................................175
Les phénomènes de l'électricité. Aspiration du XIXè siècle vers une uniformité abstraite dans les différentes forces de la nature. Les ondes de Hertz comme couronnement de cela. La révolution résultant des phénomènes des rayons cathodiques, rayons X, a, B, y. État de veille et état de sommeil, la pensée et la volonté, la lumière et l'électricité. Dans l'électricité et le magnétisme on étudie concrètement la matière.

Dixième conférence, 3 janvier 1920................................................195
Expériences avec les rayons cathodiques et les rayons X. Réflexions générales: la physique moderne bouleverse le matérialisme. La nécessité de pénétrer dans les phénomènes mêmes avec la représentation. Bouleversement de l'ancienne géométrie au XIXè siècle: Lobatchevski. Les représentations cinématiques ne dérivent pas de notre activité pensante s'appliquant aux phénomènes des sens, mais de notre volonté. La méthode statistique, en perdant la pensée pénètre dans la réalité. Les phénomènes de l'électricité et le son. L'école Waldorf comme germe du changement.

Fac-similé: Réponses aux questions..............................................215
Sur l'essence de quelques concepts fondamentaux des sciences de la nature.

AGRICULTURE

FONDEMENTS SPIRITUELS DE LA
MÉTHODE BIO-DYNAMIQUE

Introduction, Dornach, 20 juin 1924.................................................11
Compte rendu présenté par Rudolf Steiner comme additif au Cours aux agriculteurs.

Avant-propos et introduction aux Cours.. La vie de l' Homme et de l' Animal s' est émancipée du Monde extérieur
Première conférence, Koberwitz, 7 juin 1924....................................31
La vie planétaire. La vie terrestre. Comment vit la substance silice dans le monde. La substance du calcaire. Plantes annuelles. Plantes vivaces. Rythmes planétaires.

CONDITIONS NÉCESSAIRES A UNE AGRICULTURE PROSPÈRE

Les forces de la Terre et du Cosmos
Deuxième conférence, 10 juin 1924.................................................53
Le sol, un organe véritable. L'exploitation agricole conçue comme individualité. Réciprocité des processus vitaux. Réflexion des forces cosmiques. Vitalité intérieure. Rayonnement cosmique ascendant. L'élément terrestre en tant que tel. Chaleur des fleurs, chaleur des racines. La force de cristallisation, Permanence de l'individualité dans le temps. Chaos de la graine. Formation naturelle de l'humus. L'ABC de la végétation. L'action du soleil. La grande métamorphose au sein de la nature. Analyse cosmique qualitative. Constitution de l'animal sous le rapport de la forme et de la couleur. Structure et consistance de sa substance.

Digression sur l' Activité de la Nature: Comment l' Esprit agit dans la Nature.
Troisième conférence, 11 juin 1924.................................................80
Signification et influence de l'azote sur la production agricole dans son ensemble. Activité de l'azote dans l'univers. Activité du soufre. Soufre, véhicule de l'esprit. Signification du carbone dans l'univers. Le carbone, porteur de tous les processus formateurs dans la nature. L'oxygène à l'intérieur et à l'extérieur de la terre. L'oxygène, porteur de l'éthérique vivant. L'azote à l'extérieur de la terre et dans la terre. L'azote, porteur de la sensibilité. L'hydrogène, véhicule vers les lointains de l'univers. L'albumine originelle et le chaos de la semence. Calcaire et silice, bases de la croissance végétale. Les papilionacées. L'argile.

Les Forces et les Substances qui pénètrent dans le Spirituel. La Question de la Fumure.

Quatrième conférence, 12 juin 1924...............................................107
L'engrais dans l'économie de la nature. Mode d'action des substances, des forces, et modes d'action de l'esprit. L'être de l'arbre en contraste avec les plantes annuelles. Tumulus. L'être d'une terre fumée. Rapport de l'individu avec l'engrais. Action des forces au sein de la matière organique. Vitalisation de la terre elle-même. Compost. Formation de la corne, de la ramure. Le fumier ordinaire. Les bactéries et la qualité de l'engrais. Concentration, vitalisation des forces de l'engrais dans le contenu de la corne. Dilution et brassage de la bouse de corne. Estivation du quartz ou du feldspath dans la terre. L'homme, base de toute réflexion.

Réponses aux questions posées, 12 juin 1924...............................131
Dilution, brassage et répartition de la bouse de corne. Conservation et utilisation des cornes. Chaotisation de la graine. Faculté de reproduction et valeur nutritive des céréales.

UNE DES TACHES DE LA SCIENCE SPIRITUELLE:
L'OBSERVATION DU MACROCOSME.
LA VIE DE LA TERRE ET LA VÉGÉTATION DES PLANTES.

Comment Équilibrer la composition de la Fumure.
Cinquième conférence, 13 juin 1924...............................................151
Traitement par composés de substances inorganiques. Vitalisation directe de la terre par les substances organiques. Dosage homéopathique en provenance du cosmos. Forces substantielles, vivantes et rayonnantes. L'achillée dans le processus naturel de la végétation. Le cerf royal et les forces du cosmos . L'action du calcium et la camomille officinale. L'ortie, première bienfaitrice de la végétation. La raison introduite dans le sol. Nature de la plante et maladies de la plante. Le chêne. Absorption par la terre de l'acide silicique. Rapport de qualité réciproque dans les processus organiques. Action réciproque de l'acide silicique et du potassium. Le pissenlit. Valériane officinale.

Réponses aux questions posées, 13 juin 1924............................... 177
Soins à apporter aux engrais en général. Détails concernant les préparations. Absorption de la nourriture atmosphérique.

COMMENT INDIVIDUALISER
LES MÉTHODES EN AGRICULTURE

La Nature de la mauvaise Herbe, des Parasites Animaux et de ce qu'on appelle Maladies des Plantes devant le Forum de la Nature
Sixième conférence, 14 juin 1924..................................................188
Les actions du calcaire et de la silice terrestres. Influences planétaires. Influences de la lune et activité de la germination dans la terre. Les force qui favorisent la formation des fruits. Incidence sur la mauvaise herbe d'une entrave à l'action lunaire. La cendre. Système planétaire et zodiaque. Action de la lune et de Vénus sur le règne animal. Exemple type: le mulot. Influences cosmiques sur les insectes et les animaux inférieurs. Le nématode de la betterave. Le soleil dans le zodiaque. État normal et maladies chez les plantes et les animaux. Influence lunaire et formation de champignons parasites. Equisetum arvense.

Réponses aux questions posées, 14 juin 1924................................215
Les mauvaises herbes aquatiques. La hernie du chou. Les maladies cryptogamiques de la vigne. La rouille. La question des constellations. L'engrais chimique.

Subtilité des Influences Réciproques au Sein de la Nature. Rapport entre les Champs, les Vergers et l' Élevage.
Septième conférence, 15 juin 1924................................................225
L'arbre dans l'économie générale de la nature. Plantes herbacées et céréales. Le cambium. Odeur des plantes herbacées et odeur des arbres. L'être de la racine. Affinité entre les plantes et le monde des insectes. Les vers de terre. Le monde des oiseaux. Rapports réciproques entre forêt, champ et prairie: action régulatrice de la forêt. Affinité intrinsèque entre arbustes et mammifères. Relation d'intimité entre tous les cryptogames et les animaux inférieurs. Le rapport du végétal à l'animal et vice-versa. Le donner et le recevoir dans la nature.

La Nature de la Nourriture Animale
Huitième conférence, 16 juin 1924..................................................247
Bipartition de l'organisme animal. Substance terrestre et substance cosmique. Forces terrestres et forces cosmiques. L'exploitation agricole, un organisme. La tendance au moi dans l'engrais. La force du moi en devenir dans la terre. L'exploitation agricole en tant qu'individualité. La collaboration des courants substance et force chez les vaches laitières, les bêtes de trait et les bêtes d'embouche. Nourriture. Racine. La graine de lin. Le foin. Les variétés de trèfle. La cuisson des aliments. Le sel. Tomate et pomme de terre. L'agriculture en rapport des plus étroits avec la vie sociale.

Réponses aux questions posées, 16 juin 1924................................277
Engrais et purin. La question des constellations du zodiaque. Rôle de l'électricité dans la nature. Acidification du fourrage. Engrais vert. Utilisation de l'engrais humain. Éthique de la méthode.

Allocution prononcée par Rudolf Steiner à
Koberwitz le 11 juin 1924...............................................................291

Note des éditeurs: Comment aborder le travail d'après les directives données dans le cours aux agriculteurs ?

Haut de page
Suivant